Depuis l'apparition du vivant il y a environ 4,5 milliard d'années, les organismes ont connu une longue évolution avant de devenir ceux que nous connaissons aujourd'hui.


 

Finalement qu'est-ce qu'un organisme ? Comment et de quoi sommes nous constitués ?


    L'Homme s'est de tous temps posé ces questions existentielles mais n'en a réellement compris le fonctionnement que très récemment à l'échelle de son histoire.

 

 

Le concept de cellule

    Le terme "cellule" (du latin cellula: petite chambre) provient de l'observation faite en 1665 par Robert Hooke d'une coupe d'écorce de liège (voir image ci-dessous) sous son microscope, dans laquelle il observa une structure répétitive lui faisant penser aux cellules des moines dans les monastères.

Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Cellules animales
Cellules animales
press to zoom
Cellules végétales
Cellules végétales
press to zoom

    La biologie cellulaire est la connaissance de la vie d'une cellule : son précurseur Antonie Van Leeuwenhoek inventa un microscope en 1673 ce qui lui permit de faire les premières observations des micro-organismes appelés à l'époque "animalcules". C'est d'ailleurs lui qui a découvert le spermatozoïde, grâce à son microscope, et qui a affirmé (comme d'autres scientifiques de l'époque) que le sperme avait un rôle dans la reproduction. En revanche, il pensait que chaque spermatozoïde contenait un minuscule humain pré-assemblé, la tête recroquevillée dans les genoux (voir image ci-dessous); mais cette théorie a disparu lors de l'observation du développement des organes chez des embryons de poules.

 

     

 

 

Le concept de cellule au sein d'un organisme animal et végétal, en tant qu'unité fonctionnelle, fut énoncé en 1838 par Schwann et Schleiden. Il s'agit de la théorie cellulaire :

 

"tout être vivant complexe est constitué de cellules qui représentent l'unité de base structurale et fonctionnelle de la vie"

 

    A partir de 1900, Ramon Cajal introduisit et généralisa la notion de neurone, la cellule nerveuse, faisant du tissu nerveux un tissu comparable aux autres.

L'organisme

   Un organisme complexe, le corps humain par exemple, est constitué de tissus possédant différentes fonctions, eux-mêmes formant des organes spécialisés. La formation d'un tissu implique à la fois un processus de prolifération et un processus de différenciation de cellules.


   De plus, une fois formé notre corps reste dans un état de renouvellement permanent et dynamique. On parle de plasticité cellulaire. Tous les organes et tous les tissus, sans exceptions, vont être renouvelés à des fréquences différentes. Les cellules de notre peau, par exemple, ne vivent que 2 semaines et nos os sont renouvelés tous les 10 ans.

Tous ces processus sont assurés par les cellules souches qui font le lien entre notre patrimoine génétique et notre phénotype grâce à leurs 3 fonctions, réaliser la croissance, la maintenance, et la réparation de l'organisme.
Elles sont à la base de l'évolution de l'ovocyte ( appelée plus communément ovule ) en ce que nous sommes : des organismes avec leurs particularités, leur complexité et leurs imperfections, sources de la diversité de l'humanité et plus généralement du vivant.

 

     

 

   

 

    Les cellules iPS ("induced pluripotent stem cells") que nous étudierons dans ce blog ont été créées par les scientifiques afin de pouvoir un jour remédier à tous les dysfonctionnements de nos cellules souches. Elles sont toutes nouvelles dans le monde scientifique mais représentent une découverte phare pour les chercheurs. Leur potentiel incroyable commence tout juste à apparaître au grand jour et se révèlera sans doute de plus en plus dans les années à venir.

 

Que sont donc ces cellules iPS et en quoi sont-elles si révolutionnaires ?

Message réceptionné !